Né en 1984, aux portes de Paris, Alexandre Kubasik fût d’abord musicien à l’âge de 12 ans, batteur d’un groupe de rock, puis chanteur-guitariste dans une formation métal.
L’envie de composer, de créer, idées après idées, se tenait déjà là, enfouie quelque part.
Rien ne le prédestinait à une carrière d’artiste peintre malgré un goût prononcé pour le dessin.

Autodidacte, son style se porta sur le figuratif traitant le corps des femmes comme premier thème certainement influencé par un
subtil environnement féminin durant son adolescence.
Ses premiers travaux ne sont jamais sortis du cercle privé avant la première exposition en 2008.
Vint ensuite la peinture à l’huile, après la consécration d’une année entière à étudier cette technique à travers les livres d’art,
l’observation des toiles de maitres et bien sûr la mise en pratique.

A la fin de l’année 2014, l’acrylique et l’apparition de la sculpture métal viennent compléter l’arsenal du peintre.

Avec ces nouvelles connaissances et cette volonté d’enrichir sans cesse son désir d’expérimentation, Kubasik trouve son style ainsi que sa principale source d’inspiration inscrite désormais dans son code génétique : le règne animal sauvage.

A l’automne 2018, l’artiste devient professionnel.

Toujours en quête d’innovations, son approche picturale ne cesse d’évoluer au gré des rencontres et de ses lectures. Cette ouverture sur le monde lui procure des idées toujours plus ambitieuses.

Aujourd’hui, les oeuvres d’Alexandre Kubasik jouissent d’une maturité artistique et offrent aux yeux des spectateurs une particularité picturale unique.