« Le style Kubasik séduit par son audace et son refus de coller aux standards académiques pour redonner une nouvelle force au portrait animalier.
Il ose le décalage graphique, le relief 3D et vous scotche la rétine une fois l’œuvre achevée. »

Amylee Paris

Artiste peintre professionnelle , mentor d’artistes, consultante et auteure

 

PUISSANCE & RAFFINEMENT

L’A.D.N. figuratif animalier d’Alexandre KUBASIK marque par sa singularité d’un art hybride où le mixage « deux en un » TABLEAU SCULPTURE, représente l’animal dans un habillage moderne, chic, agrémenté de matières nobles comme le bronze et l’aluminium.

 
FIDELE AUX BASES

L’acrylique, le pastel, les pigments, l’huile sont toutefois ses techniques « traditionnelles » favorites pour peindre avec l’usage de crayons graphites et de couleurs sur châssis entoilés.
Ancien étudiant en électrotechnique, il utilise son passé lors du processus de création à l’aide principalement de câbles électriques.
Chaque pièce découpée minutieusement est pensée selon une étude évolutive lors du processus d’assemblage sans pour autant chercher le contrôle absolu.
La beauté du trait spontané marié à l’exigence fonctionne parfaitement ensemble, pas de dualité.

Les deux sont complémentaires.  

 
UN REGARD NOUVEAU ET TOURNÉ AU PRESENT !

Le design est au cœur de son approche esthétique, ses œuvres s’inspirent de la mode, de l’aéronautique, des supercars, du volcanisme pour offrir aux yeux des spectateurs, une peinture dite de caractère tout en soignant la technicité et l’élégance d’un style clinquant.

L’innovation le pousse à ouvrir son esprit aux artistes de notre temps, aux métiers d’art qui perpétuent un savoir-faire d’exception, notamment dans le domaine de la haute joaillerie et l’horlogerie de luxe.

Ce créateur passionné, amoureux d’art et d’animaux, soucieux de l’environnement pour notre planète fragilisée puise partout cette inspiration pour offrir un ART CHIC & SAUVAGE au monde actuel.

 

 

 

 

« ll y a une particularité remarquable dans les circuits complexes. L’innovation technologique, qu’elle soit d’origine électrique, robotique ou hydraulique, l’industrie sait aussi nous donner sa part de beauté.
Dans notre espace-temps, l’art est partout. » 

Alexandre KUBASIK

 

Alexandre en production à l’atelier 2  « sur » l’œuvre BABYLON STATION